Voir les messages sans réponses | Voir les sujets récents


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 [ 8 messages ] 
  Imprimer le sujet

Lapin abandonné... Que faire ?
Auteur Message
MessageMessage posté...: 11 Sep 2020, 08:25 
Nouveau connaisseur des lapinous
Hors ligne

Inscription: 11 Sep 2020
Messages: 3
Bonjour à toutes et tous,

je suis tout nouveau ici, et aurais besoin de vos conseils. Je vis en maison individuelle dans le Doubs, en zone semi-rurale. Depuis plusieurs semaines, lorsque je me promenais à vélo non loin du stade de ma commune, sur une véloroute en bord de rivière très fréquentée en cette saison, j'apercevais de temps en temps un petit lapin au bord du bitume, qui grignotait de l'herbe. Il n'y a pas d'habitation à moins de 500m de l'endroit où j'ai aperçu "Robin" pour la première fois. Sujet de récréation pour certains passants, ce petit lapin pas farouche du tout - il venait renifler nos chaussures - et visiblement pas sauvage, a été vu il y a plus de trois semaines déjà par les habitués de la véloroute avec qui j'ai discuté depuis. Pratiquement tous les jours entre 17 et 18h, le lapin était au bord de la route, obligeant certains cyclistes ne respectant pas la limitation des 20km/h à freiner brutalement pour l'éviter. Les jours passant, je me suis dit que cette pauvre bête avait dû être abandonnée là par ses propriétaires partis en vacances au mois d'août. La véloroute jouxte une espèce de carrière grillagée, à moitié à l'abandon, remplie de ronces. 50m plus haut passe une départementale et 100m plus haut une route nationale ultra fréquentée, notamment par d'énormes camions de marchandises, à raison de 4000 par jour en moyenne.

J'étais très partagé face à la situation. Ce petit lapin (ultra mignon !) n'avait vraiment pas l'air malheureux en soi, mais plusieurs personnes m'ont convaincu qu'il était sans doute dangereux qu'il reste là à long terme, notamment car il rôde quelques renards et fouines dans la commune, sans compter les propriétaires de chiens "dangereux" qui parfois leur enlèvent la laisse pour les promener dans ce coin-là. Fallait-il le laisser vivre sa vie, en acceptant l'idée qu'il puisse être attaqué et tué par des prédateurs ? Fallait-il lui fournir un nouveau foyer et une nouvelle vie nettement plus à l'abri du danger ? J'ai pas mal tergiversé, voyant notamment la population de cyclistes roulant trop vite fréquenter son quartier général. J'ai compté une cinquantaine de vélos en 20 minutes, certains passant vraiment tout près et devant faire une embardée pour l'éviter. J'ai donc appelé du renfort pour essayer d'attraper cette petite bête. Et il nous a fallu trois soirs pour arriver à nos fins tant la chose n'est pas aisée - il partait souvent se planquer sous un énorme massif de ronces en bordure de clôture, sans doute son QG nocturne.

Mes questions donc. A votre avis, ai-je bien fait de récupérer ce lapin nain ou fallait-il que je le laisse en liberté ? Ensuite, y a-t-il des formalités à effectuer pour s'assurer qu'il va bien ? Il a l'air en parfaite santé, ne mord pas, est très câlin, et reste volontiers sur nos genoux. Mais faudrait-il faire une visite de contrôle par précaution chez un vétérinaire ? Faut-il que je fasse une déclaration en mairie, si jamais son propriétaire l'avait perdu et le cherche depuis bientôt un mois (je n'y crois pas trop mais bon...) Et enfin j'aurais besoin de vos lumières pour savoir de quelle race il s'agit. Pour le moment, il est dans une grande cage avec du foin la nuit, et je le laisse gambader dans le jardin ou à l'intérieur pas loin de moi en journée (je travaille à la maison), le temps de lui construire un abri bien à lui. Notre maison possède une butte terrassée avec une moitié occupée par un potager. L'une des plate-bandes qui fait 1m de profondeur et 5m de large pourrait devenir son territoire. Nous en sommes en train de grillager, et comme nous sommes assez bricoleurs, nous comptons lui construire une petite maison en bois à l'extrémité pour qu'il puisse y passer ses nuits. Pensez-vous que notre projet soit une bonne solution pour qu'il s'épanouisse ?

Merci de votre aide et de vos réponses, qui nous aideront beaucoup, car si nous gardons ce lapin, nous voulons qu'il puisse être aussi heureux et "libre" que possible après son mois passé en totale liberté dehors. Et nous sommes ouverts à toutes les suggestions.

Je posterai juste après une photo de "Robin"

Yan


Haut
 Profil  
 

Re: Lapin abandonné... Que faire ?
MessageMessage posté...: 11 Sep 2020, 09:48 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 26 Oct 2018
Messages: 1760
Bonjour et bienvenue et merci pour ce sauvetage je pense.

La question est à quoi ressemble ce petit lapin ? Est ce que c'est vraiment un lapin nain et pas un garenne. Au vu de son comportement, je dirais que oui en effet ce n'est pas un garenne. On verra avec les photos. Pas de formalité que je sache? Signalez le chez le véto ou à la mairie au pire pour voir si quelqu'un n'a pas déclaré un perte mais j'en doute. Les lapins abandonnés sont légions.

Ensuite, oui mieux vaut faire un bilan véto sans trop tarder. Vous pouvez déjà vérifier ses dents (notamment les incisives), les griffes, le nez qu'il soit propre et sec et les fesses qu'elle ne soit pas souillée. La visite permettra également de sexer le lapin et de voir peut être pour le stériliser à terme notamment si c'est une femelle car elle contracte des tumeurs cancéreuses en vieillissant.

Pour la nourriture, du foin c'est top. Si il sort dehors c'est de l'herbe aussi c'est top. Vous pouvez également lui donner de la verdure (pissenlit, fenouil, céleri branche, fanes de carottes, persil, coriandre...). Cependant attention pour les sorties que la température entre l'intérieur et l'extérieur ne soit pas trop différente, ils n'aiment pas ça niveau santé.

Pour son habitat, vous venez de le récupérer donc faits comme vous pouvez dans l'immédiat c'est bien. A terme il faut savoir qu'un lapin ne vit pas en cage, c'est contre nature. Vous avez sans doute remarqué qu'il gambade pas mal. Au pire, un enclos et semi liberté ou liberté totale. Sur le forum, la quasi totalité de nos lapins vivent en liberté sans soucis. Ce sont des animaux propres qui font leurs besoins en litière.
Ensuite, si je comprend bien vous songez à le faire vivre en extérieur à l'année si je comprend bien ? Ici, on a plus l'habitude de les avoir à l'intérieur pour des soucis de sécurité et de santé. On les laisse alors sortir aux beaux jours mais ils rentrent au moins la nuit.

Dans tous les cas, il lui faudra des cachettes et de quoi s'abriter. Si vous décidez de le mettre à l'extérieur, pensez à bien sécuriser son lieu de vie pour éviter les attaque la nuit ainsi qu'à lui faire des endroits bien isolé de la chaleur (les lapins la supporte mal, ils vivent au frais en terrier d'habitude).

En attendant que d'autre vous réponde et que je pense à d'autres chose, voici un peu de lecture :

http://www.ladureviedulapinurbain.com/
viewtopic.php?f=49&t=18566

Si Equifeel voit le sujet, elle a des photos d'enclos aussi pas mal.
A bientot !

_________________
Repose en paix ma petite Grisettou. Nous t'aimerons toujours !

Image


Haut
 Profil  
 

Re: Lapin abandonné... Que faire ?
MessageMessage posté...: 11 Sep 2020, 10:33 
Nouveau connaisseur des lapinous
Hors ligne

Inscription: 11 Sep 2020
Messages: 3
Le voilà...


Fichiers joints:
Robin.jpg
Robin.jpg [ 202.23 Kio | Vu 160 fois ]
Haut
 Profil  
 

Re: Lapin abandonné... Que faire ?
MessageMessage posté...: 11 Sep 2020, 10:37 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 26 Oct 2018
Messages: 1760
En effet, je peux dire sans trop m'avancer que c'est un lapin domestique. Vous avez bien fait.
On dirait un lapin feu - noir.

_________________
Repose en paix ma petite Grisettou. Nous t'aimerons toujours !

Image


Haut
 Profil  
 

Re: Lapin abandonné... Que faire ?
MessageMessage posté...: 12 Sep 2020, 07:41 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 8145
Bonjour,

c'est un lapin domestique, aucun doute là dessus. Quant à dire sa race, là, c'est bc plus compliqué, bc de lapin sont issus de croisement.
Il est très beau, il me fait pensé à mon Atchoum, même couleur, même posture.

Oui, tu as bien fais de le récupéré. Déjà, le fait que tu aies réussi à le faire prouve que ce n'est pas un lapin sauvage. Un lapin sauvage est quasiment impossible à attraper sauf s'il est malade ou blessé ou pris au piège.
S'il était resté là où il était, il était voué à une mort certaine.

Il peut s'agir d'un lapin qui est en effet abandonné mais aussi qui peut s'être sauvé. ça peut aller loin un lapin qui se sauve. tu peux contacter les cliniques vétos du secteur, mettre une annonce sur pet alerte et mettre des affichettes non loin du lieu où tu l'a trouvé + commerce alentours. Et après, tu ne peux faire guère plus.

Faire vivre un lapin en extérieur H24 à l'année : oui, c'est possible; C'est ainsi que j'ai eu mes premiers lapins et je suis contente de ne plus faire ainsi aujourd’hui.
Pour faire vivre un lapine ne extérieur, il faut :
un vrai bon abri offrant au sol minimum 6m². il faut vraiment bc d'espace, que le lapin puisse bouger et avoir un territoire suffisant les jours de mauvais temps. Il ne faut surtout pas copier les clapier en bois qu'on peut voir dans le commerce : oui, ils sont beaux, oui, ils sont chers mais hélas, ça ne veut pas dire que ça convient pour autant. C'est vraiment la place au sol qui compte pour un lapin.
un abri bien isolé, à l'abri de l'humidité et des courant d'air. Il faut aménager cet abri pour qu'il reste propre, sec et avec un coin qui isole bien le lapin du froid (paille par ex dans une boite, ou tas de bois de chauffage). Attention, les matières isolantes naturelles attirent les parasites, puces par ex.
un congénère de sexe opposé. C'est déjà hyper important que le lapin vit avec nous car le lapin est un animal très grégaire, il ne vit que par le groupe et les interactions qu'il peut avoir avec ses congénères. Le faire vivre en solo est contre nature pour lui, mais alors, si'l est tout seul dehors isolé aussi des humain, il va vraiment s’ennuyer et développer trouble du comportement et soucis de santé.
Un parc soit fixe soit amovible pour sortir au dehors. S'il est fixe, il faut enterré un grillage que le lapin ne puise pas en sortir en creusant. Attention il sera vite ravager et en terre battue.

Perso, quand je vivais chez ma mère, j'ai fais vivre mes lapins ainsi. c'était hyper angoissant pour moi car même si l'abri était en dur, on loupe pas mal de trucs, on passe à côté d'un début d'arrêt de transit par ex car on a pas vu les premiers signes. Je n'ai pas eu de soucis de prédations car abri bien clos, aucune fouines ou autre ne pouvait passer (je parle de fouine car c'est le prédateur le plus fin, elle passe dans un trou de 3cm ²) et qu'ils sortaient au dehors sous surveillance.
Aujourd'hui, je fais comme Patmat le décris : liberté complète à la maison pour tous (j'en ai 13) et liberté au dehors quand il fait beau en journée (nuit à la maison même à la belle saison). c'est le mode de vie qui me convient le mieux, je surveille ainsi bien mes lapins et ils s'y font très bien.


J'ai bien une photo qui récapitule les aménagement de parc possibles en intérieur par contre, j'ne ai pas encore réaliser pour l'extérieur.


Fichiers joints:
parcs2.jpg
parcs2.jpg [ 345.51 Kio | Vu 111 fois ]
Haut
 Profil  
 

Re: Lapin abandonné... Que faire ?
MessageMessage posté...: 13 Sep 2020, 08:49 
Nouveau connaisseur des lapinous
Hors ligne

Inscription: 11 Sep 2020
Messages: 3
Merci beaucoup pour ces réponses.

Je comprends de la dernière que ce que j'avais imaginé n'est pas idéal. Le lapin serait trop isolé à l'endroit prévu pour le laisser à l'année. Car il serait pas mal éloigné de nous, et je n'envisage pas d'en acheter un autre. D'ailleurs, l'enclos temporaire qu'on lui a bricolé avec du grillage à lapin, enclos de 1m20 sur 4m de large, est beaucoup trop petit si je comprends bien. Robin a passé une journée et une nuit dedans sans problème, avant de détaler hier matin par un trou qu'il a réussi à faire, l'enclos étant terrassé mais dans une bute, il a réussi à faire un petit trou sous les planches. Le grillage était bien étanche, mais il a trouvé un autre moyen de se faire la malle. On a eu beaucoup de mal à le récupérer car il courait à une vitesse impressionnante, et on a eu très peur car une départementale relativement fréquentée passe en contrebas de chez nous. Par chance, le lapin est resté côté rue, et on a réussi à l'attraper avec des voisins au bout d'une demi-heure.

J'aime assez en soi l'idée qu'il vive au milieu de nous, mais elle n'est pas sans poser plusieurs problèmes assez compliqués à résoudre. Déjà la question de l'espace. La maison est petite, et déjà pas mal encombrée par de nombreux meubles et espaces supplémentaires de rangement remplis à ras bord. Vu les m2 demandés à l'intérieur pour que le lapin s'épanouisse, je ne dispose pas de la place nécessaire. D'autre part il y a vraiment beaucoup de fils électriques chez nous et le seul espace vraiment convenable serait devant la cheminée, mais elle fonctionne 8-9 mois par an en moyenne (on n'est pas sur la côte d'Azur, et le Doubs reste humide), et c'est trop dangereux de mettre le lapin trop près, sans compter que la pauvre bête risque de cuire là devant, car c'est notre seul moyen de chauffage et elle tourne souvent assez fort. Enfin, comme je travaille à la maison, et que je suis critique musical, je dois pour mon travail écouter beaucoup de choses sur un système assez puissant, et j'imagine que les lapins ne sont pas faits pour recevoir de telles quantités de décibels dans leurs petites oreilles. L'isoler dans la chambre d'amis à l'étage n'est pas sans doute pas une meilleure solution, car il risque aussi de trouver le temps long, dans un espace pas très grand, et assez peu éclairé, là-haut sous le toit.

Et enfin, dernier problème et pas des moindres, je suis amené à me déplacer souvent professionnellement, une journée ou deux, quelquefois trois. Mais il m'arrive de partir une semaine, et je suis absent 5 semaines en moyenne l'été. Je peux le confier à de la famille, mais si c'est pour le laisser en cage tout ce temps-là, j'imagine que la pauvre bête ne va pas s'épanouir...

Beaucoup d'interrogations et de doutes donc. Je suis rassuré par ce que tu me dis sur le fait qu'il était promis à une mort certaine là où je l'ai récupéré, mais je ne voudrais pas non plus lui imposer une vie misérable en raison des contingences matérielles de mon logement et/ou de mon existence.

Merci beaucoup pour votre aide et vos conseils en tout cas. N'hésitez pas...

Yan


Haut
 Profil  
 

Re: Lapin abandonné... Que faire ?
MessageMessage posté...: 13 Sep 2020, 11:36 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 8145
C'est pas simple quand le lapin nous tombe un peu du ciel et qu'on n'y était pas plus préparé que ça.

Câbles : câbles et lapins ne font jamais bon ménage mais il y a une solution. Les câbles contiennent en effet de l'amidon de maïs pour être bien souple et du coup, ça attire les lapins. La solution : passer tous les câbles accessible dans des passes câbles ou des gaines; Perso, ici, j'utilise ça : https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/gaine-range-cable-transparent-pour-moulure-h-200-x-p-1-cm-e1401148585

Manque de place, pièce avec peu de place : ben c'est ce que bc d'entre nous avons aussi comme difficulté. bc ici habitent en appartement voir en studio où en maison avec des pièces de dimensions petites ou standard. La solution n'est alors pas de vouloir caser un parc dans notre pièce à vivre, car clairement, ça ne passe pas. Mais c'est d'utiliser les grilles du parc pour délimiter une partie de la pièce où on peut laisser le lapin en sécurité. L'avantage est que c'est facile à mettre en place, c'est amovible et on peut continuer de circuler.
Par ailleurs, il faut aussi alors voir le parc que comme une phase transitoire et viser la liberté complète à terme, ce qui est tout à fait possible et vraiment plus facile à vivre.
Sur internet et sur le document que j'ai mis en photo, on voit des espaces aménagés spécialement pour le lapin. ça, s'est bien quand on veut absolument faire vivre le lapin au parc. Mais quand on a son lapin en liberté, on a pas besoin d'autant d'aménagement. Il suffit d'un bac à litière posée là où ça nous gène pas, avec la litière dedans et le foin dans un coin du bac et c'est bon.

Absence : c'est effectivement à réfléchir. Après, il existe des famille d'accueil et des pet sitter qui accepte d’avoir le lapin en liberté ou au parc. Il faut s'y prendre à l'avance mais ça se trouve, c'est la solution adoptées par plusieurs personnes ici et tout se passe bien.

Musique et bruit. perso, je suis qq de très calme et j'écoute pas de musique. Mais plusieurs personnes ici ou dans mes adoptants écoutent de la musique et de ce qu'on m'a rapporter, les lapins n'en sont pas gêner même quand c'est fort. Ce qu'on m'a rapporter, c'est des lapins qui réagissent quand on joue en live d'un instrument. Mais sans savoir si le lapin est gêné pour autant. Juste le lapin semble intrigué d'après les observations de leurs maîtres.
Bref, il y a pleins de solutions qui peuvent s'adapter à tes habitudes de vie. Après, ben ça veut dire adopter ce lapin et le faire rentrer dans ta vie et peut être que a, tu ne l'envisages pas ou pas ainsi. Dans ce cas, il faut voir une association en protection animale, spécialiste en lapin si elle peut le prendre en charge. Et si tel est le cas, si elle peut le prendre maintenant ou bien si tu peux l’accueillir le temps qu'elle lui trouve une famille.


Haut
 Profil  
 

Re: Lapin abandonné... Que faire ?
MessageMessage posté...: 13 Sep 2020, 14:56 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 26 Oct 2018
Messages: 1760
+1 avec Equifeel. Elle a tout bien dit.

Effectivement vu ce que tu nous décrit, le mieux est de le faire vivre en liberté dans en environnement sécurisé (notamment les câbles).

Pour la musique, n’y aurait il pas une pièce au calme ou il puisse aller de lui même au pire ?

Pour les absences, il faut en effet s’y prendre à l’avance pour trouver quelqu’Un pour le garder mais qui à Dean affinités avec les lapins.

Après c’est à toi de voir. Il est vrai que ça demande de l’organisation en plus et tu ne l’as pas choisi. Mais si tu veux te lancer dans l’aventure on pourra te conseiller. Sinon il faudra trouver une asso pour l’accueillir en effet. Si tu en arrives là, trouver une asso NAC. Éviter la SPA.

_________________
Repose en paix ma petite Grisettou. Nous t'aimerons toujours !

Image


Haut
 Profil  
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Répondre au sujet
 [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Forum Lapinous.fr © 2013

[ Time : 0.723s | 16 Queries | GZIP : Off ]